L'"islamisme peul néo-impérial", ou les racines endogènes et civilisationnelles du jih


Ce dimanche 12 mai, une nouvelle attaque jihadiste anti-chrétienne a été perpétrée dans le nord du Burkina Faso, à Dablo (province du Sanmatenga). Selon un scénario assez classique : six personnes, dont un prêtre, ont été assassinées sauvagement en pleine messe par trente jihadistes. Cette attaque est survenue juste deux jours après la libération, dans le Nord du Burkina-Faso, de quatre otages (dont deux français, une Américaine et une sud-coréenne) par les forces spéciales françaises du commando Hubert (COS). Alexandre del Valle fait le point sur la montée du jihadisme dans cette partie du monde.


LIRE L'ARTICLE EN INTÉGRALITÉ SUR VALEURS ACTUELLES

A la une