"Ni Gaza, ni Liban, je donne ma vie pour l’Iran !", le slogan des manifestants iraniens ho

Depuis le 15 novembre dernier, des millions d'Iraniens protestent contre le régime de Téhéran, après l'annonce de la fin des subventions de l'essence et de la surtaxation des hydrocarbures. Pour Alexandre del Valle, les insurgés dénoncent de plus en plus l'interventionnisme des Pasdarans et des Mollahs au Liban, en Irak ou à Gaza. Les durs de la République islamique sont condamnés à la fuite en avant.

LIRE L'ARTICLE DANS SON INTÉGRALITÉ SUR VALEURS ACTUELLES

A la une