Nettoyage ethnique des Kurdes en Syrie : la stratégie néo-impérialiste d'Erdogan

L'opération turque lancée le 9 octobre contre les Unités de protection du peuple (YPG) kurdes et les Forces démocratiques syriennes arabo-kurdes (FDS), a déjà entraîné la mort de plus de 150 personnes et l'exode de 200 000 civils, majoritairement kurdes. Derrière l'ordre de mission officiel, il s'agit surtout pour Erdogan de créer une "zone sûre" destinée à accueillir à terme les réfugiés syriens en Turquie.

LIRE L'ARTICLE DANS SON INTÉGRALITÉ SUR LE SITE DE VALEURS ACTUELLES

A la une