Matteo Salvini et la Ligue: mort politique ou retour triomphal annoncé ?

Alexandre Del Valle revient sur la crise gouvernementale provoquée par Matteo Salvini le 8 août dernier et qui s'est soldée par sa propre éviction. Il explique toutefois que la "mort politique" du ministre de l'intérieur et "vice-président du Conseil" italien a peut-être été annoncée un peu vite...

Dans une vidéo diffusée sur Facebook, jeudi dernier, Matteo Salvini, chef de la Ligue ( alias "Il Carroccio"), a prévenu ses détracteurs: "Vous ne vous libérerez pas de moi avec un petit jeu de palais, je ne lâche pas le morceau", un avertissement lancé au moment même où ses rivaux et adversaires (Parti démocrate/PD=gauche et M5S/mouvement5 étoiles, populistes) tentaient de composer leur futur gouvernement qui, selon lui, aurait été décidé à Bruxelles. Alexandre Del Valle revient sur la crise gouvernementale provoquée par Matteo Salvini le 8 août dernier et qui s'est soldée par sa propre éviction. Il explique toutefois que la "mort politique" du ministre de l'intérieur et "vice-président du Conseil" italien a peut-être été annoncée un peu vite...

LIRE L'ARTICLE EN INTÉGRALITÉ SUR VALEURS ACTUELLES

A la une