Attaques de drones contre l'Arabie Saoudite : la stratégie faussement suicidaire de l'Iran

September 23, 2019

Le 14 septembre, deux sites pétroliers majeurs d'Arabie Saoudite sont bombardés par des drones. L'attaque est rapidement reliée à l'Iran, qui alterne entre guerres froides et soutiens armés contre son grand rival saoudien et, derrière, les États-Unis.

Notre chroniqueur Alexandre Del Valle revient sur les raisons qui auraient pu motiver l'Iran et/ou ses protégés houthis et expose les différentes mesures qui pourraient être prises par les Etats-Unis, alliés de longue date de l’Arabie Saoudite.

 

 

 

Après l’attaque du 14 septembre dernier contre deux installations pétrolières de la compagnie saoudienne Aramco, l'Iran poursuit sa stratégie du chaud et du froid en présentant aujourd'hui un plan de sécurité régional pour le Golfe devant l’Assemblée générale des Nations unies, ceci juste après avoir menacé d'une "guerre totale"... Bien que revendiquée par les rebelles chiites-houthis du Yémen, l'attaque est analysée par un certain nombre de chancelleries occidentales comme une réponse iranienne de "résistance maximale" à la stratégie américaine de "pressions maximales". Il est vrai que les sanctions renforcées ont mis économiquement à genoux l'Iran, exclu du marché mondial des hydrocarbures.

 

LIRE L'ARTICLE DANS SON INTÉGRALITÉ SUR LE SITE DE VALEURS ACTUELLES

Tags:

Please reload

A la une

Alexandre del Valle sur BFM TV : gilets jaunes et crise franco-italienne, deux poids deux mesures du gouvernement français

February 9, 2019

1/4
Please reload