Le jihadisme pro-migrants, nouvelle forme de violence anti-Occidentale à laquelle les sociétés europ


Le vendredi 24 mai dernier, avec l’attaque perpétrée à Lyon par l’Algérien Mohammed Hicham Medjdoub, en situation irrégulière depuis qu’il s’est vu refuser son visa d’étudiant, la France a connu son premier acte de “ jihadisme immigrationniste ”. Pour Alexandre del Valle, la cause des “ migrants ” clandestins est si forte que les violences commises au nom ces nouveaux héros victimes du Mal premier qu’est l’Occident judéo-chrétien seront de plus en plus fréquentes.

LIRE L'ARTICLE EN INTÉGRALITÉ SUR VALEURS ACTUELLES

Mots-clés :

A la une