La nouvelle déclaration de guerre anti-blancs et anti-Français de Nick Conrad… et l’indifférence cou


Le nouveau clip du chanteur de rap, intitulé “Doux pays”, suscite une forte polémique. Il est vrai que les propos de Conrad, qui tombent normalement sous le coup de la loi, ont de quoi choquer : “Je baise la France (…), grosse pute me donne encore tort (...) Elle aime quand on se tue, quand il y a du sang à l'aéroport”. Outre les mots, la scène finale du clip dépeint un Nick Conrad vêtu en gourou suprémaciste noir étranglant une femme blanche mis le dos à terre. Une scène qui fait froid dans le dos et qui aurait dû rendre furieuse et Marlène Schiappa et l’ensemble de la bien-pensance. Que nenni ! Explications de notre chroniqueur Alexandre del Valle.


LIRE L'ARTICLE DANS SON INTÉGRALITÉ SUR VALEURS ACTUELLES

A la une