Quand la dénonciation médiatique de Bolsonaro cache la catastrophe du régime d’extrême-gauche de Nic


Le Venezuela “ socialiste ”, récemment encore pris en exemple (avec Cuba) par une grande partie de la gauche marxiste européenne, continue sa longue descente aux enfers. Une tragédie humaine, économico-sociale et politique pour des millions de Vénézuéliens contraints de quitter leur pays, écrasés qu’ils sont par la paupérisation et la suppression des libertés. Alors que le Venezuela doit prendre la présidence de l’OPEP ce mois de janvier, Alexandre del Valle analyse le désastre vénézuélien, conséquence de 30 années de marxisme révolutionnaire.

LIRE L'ARTICLE EN INTÉGRALITÉ SUR VALEURS ACTUELLES.

Mots-clés :

A la une