Anti-christianisme banalisé et “vigilances” à géométrie variable: les dérives de “l'antiracisme

Dans la France post-coloniale de 2020 gagnée par le virus de la tyrannie des minorités et de "l'auto-racisme", la haine religieuse ou raciale n'est presque jamais condamnée si elle est le fait de musulmans ou d'extrémistes de gauche anti-occidentaux-christianophobes ou anti-sionistes, dénonce Alexandre del Valle.

LIRE L'ARTICLE DANS SON INTÉGRALITÉ SUR LE SITE DE VALEURS ACTUELLES

A la une