Quel destin pour l'Occident? Elections américaines, islamisme, immigration: entretien avec un généra

Cette semaine, Alexandre del Valle s'est entretenu avec le fondateur du "World Freedom Movement" (Mouvement Mondial pour la Liberté), Bartolomeu Constantin Savoiu, Général de l'Armée Roumaine francophile et francophone. Cet ancien proche de Jacques Chirac qui se définit comme gaulliste et rêve de mettre sur pied une "internationale souverainiste", a passé en revue les élections américaines, les menaces pesant sur l'Europe (irrédentisme néo-ottoman d'Erdogan, islamisme, immigration incontrôlée) puis s'est positionné de façon inédite sur le rapport que devrait avoir selon lui la franc-maçonnerie (dont il est haut-gradé et dirigeant au niveau international) à l'Occident judéo-chrétien, à la Nation et au patriotisme en général. Entretien sans langues de bois.




Alexandre del Valle : Mon général, vous connaissez aussi bien la société américaine que la société française, que vous inspirent les conséquences chaotiques de la dernière élection présidentielle américaine?

Bartolomeu Constantin Savoiu : Nous avons assisté selon moi à une incroyable opération de fraude et de désinformation. Avec l`appui des 90% des mass-médias, des organismes de l`État (CIA, FBI), d`une partie de l`administration et de ce qu`on appelle le « deep state », celles-ci ont falsifié les résultats comme jamais vu dans l`histoire américaine. On a retrouvé des dizaines de milliers d`électeurs décédés depuis des années, dont plusieurs nés pendant la Guerre de Sécession, il y a 160 ans ! À noter aussi que les machines électroniques utilisées étaient vendues par le mari de Nancy Pelosi, la fameuse présidente démocrate de la Chambre des Représentants. Nous attendons avec confiance la date de 8 décembre, la fin de la période de recours juridique pour voir confirmer la victoire du Président Trump. Le 3 novembre, pour la première fois dans l`histoire des élections présidentielles américaines, la Nation des États-Unis, fondée sur la Bible et ses racines judéo-chrétiennes, s'est retrouvée devant un choix de société et de vie politique crucial. Il ne s`agit plus d`une simple alternance Parti Républicain – Parti Démocrate et vice-versa. Dans les dernières 40 années, l`incroyable pénétration du néo-marxisme, les idées de l`anarchisme et du gauchisme ont transformé de l'intérieur l`éducation, les universités, les mass-médias et l`administration américaine.

ADV: Pensez-vous comme certains analystes conservateurs et républicains américains que le parti démocrate, jadis centriste et patriote, est de plus en plus gagné par un néo-gauchisme révolutionnaire? N'est-ce pas exagéré?

B.C.S: Le Parti Démocrate n`a hélas plus rien à voir avec le Parti Démocrate de JFK. Une partie de ses nouveaux cadres, donc pas seulement Bernie Sanders, voudraient le transformer en un parti néo-communiste et gauchiste. Les dernières présidences de Bill Clinton et Barack Hussein Obama, l`incroyable force des organisations violentes comme les ANTIFA et les Black Lives Matter (BLM) ont complètement changé la situation. D'autant que l'on retrouve derrière ce virage anti-national l'influence de George Soros, de ses associations sans-frontiéristes et immigrationnistes (Open Society) et ses hommes de paille qui ont manœuvré derrière les équipes Clinton-Obama et Biden-Harris. Selon moi, ces forces démocratiques ont cédé devant les lobbies immigrationnistes et néo-gauchistes qui rêvent d'instaurer un régime de « démocratie populaire » de type néo-marxiste et qui prennent pour certaines comme exemples des pays comme le Vénézuéla ou Cuba....

ADV: Vous avez été en poste à Paris sous Georges Pompidou, puis très proche de Jacques Chirac, vous connaissez non seulement très bien la France mais aussi l'Italie et nombre de pays de l'Europe de l'Ouest confrontés aux problèmes d'islamisme et d'immigration de masse, comment l'Europe traite-elle ces questions selon vous? 

B.C.S: Le monde actuel traverse une crise profonde. L`Europe subit depuis quelques années une submersion planifiée, contrôlée et exécutée de millions d`immigrés asiatiques et africains, majoritairement de religion musulmane et en surnatalité, que l'on a d'autant plus de mal à intégrer que l'Europe connaît dans le même temps et partout une natalité négative et un politiquement correct fait d'autodénigrement qui n'incite pas à intégrer et assimiler. L`avenir est donc selon moi très sombre. Il suffit de voir les chiffres: trois millions de musulmans en Angleterre; de grandes villes conduites par des maires musulmans en Grande Bretagne et en Belgique ou en Hollande, seize millions de musulmans en France (soit 22% de la population française), sept millions en Allemagne ; et l'Espagne, Italie puis les Pays Nordiques sont eux aussi de plus en plus systématiquement submergés par les vagues d`immigration afro-musulmanes extra-européennes légales et illégales.

A.D.V: Vous y allez fort! Seize millions de musulmans en France? votre chiffre est plus du double de celui, officiel qui est de 6 à 7 millions... Vous savez par ailleurs que nombre de musulmans combattent l'islamisme radical et s'intègrent.

B.C.S: Vous avez le droit bien sûr de penser que les musulmans sont moins nombreux que ce que j'avance dans votre pays, et bien sûr qu'il existe des musulmans modérés, mais je pense que les chiffres officiels que vous citez sont largement sous-estimés et que la situation de l'islamisme couplée à l'immigration incontrôlée est explosive. Pour ce qui est de l'intégration, je connais vos positions "intégrationnistes", mais permettez-moi d'être plus pessimiste que vous... Le Général de Gaulle disait : « Essayez d`intégrer de l`huile et du vinaigre. Agitez la bouteille ! Au bout d`un moment, ils se sépareront de nouveau. Les musulmans sont des musulmans, les français sont des français. Si nous faisions l`intégration, mon village ne s`appellerait plus Colombey-les-Deux-Églises, mais Colombey-les-Deux-Mosquées ». En tant que militaire attaché au bien commun et à la Nation, je pense que les gouvernements, dans leur immense majorité, ont renoncé à lutter ou feignent de le faire. De plus, vous savez bien que 85% des médias sont de gauche, que le monde de la culture et des arts sont de la même couleur et que ceci associé à l'apathie de la "majorité silencieuse" présage un avenir sombre. Le dictateur Kadhafi disait : « Europe sans balles, sans armes, sans la guerre, nous allons gagner et vous conquérir avec le ventre de nos femmes ». Nous sommes en train de subir la dictature de ce que j'ose qualifier de "Monstrueuse Coalition des gauchistes et des islamistes" lancés à l'assaut de l'Occident judéo-chrétien et que vous appelez en France "l'islamo gauchisme", expression reprise même récemment par votre président Macron depuis qu'il dit combattre le "séparatisme islamiste".

ADV: Comment voyez-vous l'avenir de l'Europe face à l'activisme turc d'Erdogan "néo-ottoman en Europe orientale et notamment dans les pays frontaliers de la Turquie comme le vôtre, la Roumanie?

B.C.S: Ne croyez pas que la situation de l'Europe de l'Est est meilleure que celle de vos sociétés. Certes, il y a moins d'immigrés et mois de musulmans et donc d'islamistes dans nos pays, mais la situation spécifique de plusieurs pays de l`Europe du Sud-Est et du Bassin Méditerranéen, notamment la Roumanie et la Bulgarie, sans oublier la Bosnie et le Kosovo, bien sûr, n'est pas meilleure: depuis de nombreuses années, comme en France et en Allemagne, le Président turc Recep Taiyyp Erdogan met en pratique son vieux rêve de conquête et d'islamisation de l`Europe toute entière, via les communautés turcophones et musulmanes qu'il instrumentalise et veut faire grandir et radicaliser.


Là où l`Empire Ottoman a vu son expansion arrêtée en 1683, lors du siège de Vienne, le nouveau sultan ottoman avance sans trop d'obstacles, hélas. Et devant la faiblesse des dirigeants européens, de l`OTAN et du manque de réaction des États-Unis, le nouveau sultan étend son pouvoir impunément : il appuie l'islamisme, l'anti occidentalisme et parfois même le terrorisme, de Lybie à la Somalie, de l`Amérique du Sud, où il soutient le dictateur Maduro, en passant par Nagorny-Karabakh, où les Arméniens chrétiens sont massacrés par ses mercenaires jihadistes exfiltrés de Syrie, et il augmente son influence en Asie Centrale, montrant que personne ne s`y oppose, pas même les Russes... Sur l`Europe, Erdogan dispose de deux leviers très puissants : d`un côté les millions de Turcs vivant en Allemagne, avec la complicité objective de la Chancelière Merkel, et, d`un autre côté, les 4-5 millions de réfugiés aux frontières de la Grèce qu'il peut à tout moment laisser submerger l`Europe. Hélas, face à ces risques, l`Europe et l`OTAN « sont aux abonnés absents » lorsque les victimes et cibles de cette stratégie de conquête néo-ottomane (Arméniens, Grecs, Chypriotes, Français agressés par Erdogan) sonnent la sonnette d'alarme ou appellent au secours...

ADV: De la part d'un chrétien humaniste et d'un haut gradé de la franc-maçonnerie roumaine et internationale, vos propos sont assez étonnant et rappellent ceux des "populistes" Orban, Trump ou de Salvini. Comment aliez-vous vos idéaux maçonniques universalistes et votre souverainisme anti-immigrationniste assumé?

B.C.S: En tant qu'ancien haut-gradé de la maçonnerie française (GLF/GNLF) et Grand Maître de la Grande Loge Nationale Unie de Roumanie en 2008, je peux me permettre de porter un jugement objectif et sans concession sur mon institution. Or force est de constater que face à ces fléaux précités, la Maçonnerie française, mais aussi celle européenne et américaine, est en train de prendre la même attitude que celle de 1939 : se couvrir la face et faire le jeu des ennemis. C'est pour réagir à cela que nous lançons un appel à tous ceux et celles qui ne veulent plus accepter cette attitude politiquement correcte d`imposition des notions comme « islamophobe », « homophobe », « raciste », notions dévoyées qui ont été lancées pour empêcher ceux qui veulent lutter pour la liberté de s`élever et de défendre l`existence de notre Société. Heureusement, il y a partout des Franc-maçons hommes et femmes qui veulent s`opposer à cela. En 2014 nous avons ainsi lancé à Bucarest l'UGMA (Universal Grand Masonic Alliance – Grande Alliance Maçonnique Universelle) qui regroupe des loges traditionnelles de Macédoine, de Serbie, d'Italie, de Roumanie, du Brésil qui s`opposent aux forces islamo-gauchistes qui veulent détruire de l'intérieur nos Libertés et nos sociétés occidentales européennes et judéo-chrétiennes.

ADV: Pourquoi tant de personnes sont-ils persuadés que la Maçonnerie et le Patriotisme sont incompatibles et que les Maçons auraient même "comploté" contre les souverainetés nationales?

B.C.S: Détrompez-vous! La Maçonnerie a comme règle d`or le respect de l`Autorité du pays où les Maçons peuvent se réunir librement. Quel que soit le régime, monarchique ou républicain, les Maçons font serment de respect et allégeance à l`Autorité qui gouverne le pays.    Dans le serment d`initiation, le nouvel initié prête serment du respect des lois de son pays et plus encore au 33ème degré du REAA, Souverain Grand Inspecteur Général, de donner son sang et sa vie pour la défense de son pays.          À contrario, le Maçon est délivré du serment d`allégeance à son pays, au gouvernement de son pays, là où il ne peut pas se réunir librement. Cela est valable pour toutes les dictatures (communistes, fascistes, islamistes) où la Maçonnerie est interdite. Le Maçon, citoyen libre, animé par l`idéal de Liberté, Égalité, Fraternité, a le devoir de lutter pour la défense de son pays et contre les oppresseurs internes et externes. C`est ainsi que toutes les révolutions de la fin du XVIIIème siècle – début du XIXème siècle, en commençant par la Révolution Américaine de 1776, conduite par le premier Président Franc-Maçon George Washington (devenu Grand Maître une fois son mandat terminé) étaient influencées par la Maçonnerie. Les auteurs de la Constitution Américaine, ceux qui constitué les Principautés Roumaines en 1859 étaient des Franc-Maçons. Victor-Emmanuel II, Cavour, Mazzini, Garibaldi qui ont organisé le Royaume d`Italie en 1861 faisaient partie de la Maçonnerie. Le premier Empereur Allemand Guillaume I proclamé en 1871 à Versailles était lui aussi Maçon. Contrairement à la Maçonnerie contemporaine, athéiste, de gauche, ayant comme leaders des Grands Orients, le Droit Humain ou d`autres Obédiences qui militent pour le tiers-mondisme, la Maçonnerie traditionnelle est fortement ancrée dans les traditions nationales et pa