Pourquoi le coup de théâtre au Yémen est loin de signifier la fin du conflit avec l’Arabie saoudite

L'ancien président Ali Abdallah Saleh a tendu la main à Riyad qui se frotte les mains en voyant l'opportunité d'affaiblir la rébellion houthiste.

Lire la suite : http://www.atlantico.fr/decryptage/pourquoi-coup-theatre-au-yemen-est-loin-signifier-fin-conflit-avec-arabie-saoudite-3244185.html

A la une