Réponse publiée par le Monde sur L'Islamophobie

May 22, 2002

 

A la suite de notre article intitulé "Les dangers de l'islamophobie" (Le Monde daté 12-13 mai), nous avons reçu d'Alexandre Del Valle la mise au point suivante :

Dans un article intitulé "Les dangers de l'islamophobie", mon nom - et lui seul - est jeté en pâture et mon cas considéré comme exemplaire de cette "islamophobie" post-11 septembre qui mettrait le feu aux mosquées et qui serait le terreau du racisme anti-arabe.

 

Je serais un étrange spécialiste de l'islam "surgi de nulle part", et il résulterait d'une enquête " minutieuse" du journal Ras l'Front- entièrement validée par votre journal - que je serais une sorte de crypto-fasciste ayant accompli " une infiltration partiellement réussie" puisque je serais " apprécié" tant par la communauté juive que par la mouvance d'extrême droite catholique et intégriste...

Ces assertions sont fausses et hallucinantes :

1. Je viendrais "de nulle part" : je suis professeur et chercheur à l'Ecole de guerre économique (groupe Eslsca) et doctorant en sciences politiques à Paris-II. J'ai collaboré à de nombreuses revues de géopolitique ou de relations internationales et quotidiens, et nombre d'articles sont parus sous ma plume (Hérodote, Spectacle du Monde, Géostratégiques, Politique internationale, Arabies, Le Figaro, Le Figaro Magazine...), je suis l'auteur de deux essais géopolitiques, très remarqués avant le 11 septembre : Islamisme - Etats-Unis, une alliance contre l'Europe (1997) et Guerre contre l'Europe, Bosnie, Kosovo, Tchétchénie... (2000). Personne ne peut sérieusement alléguer qu'avant le 11 septembre j'étais un inconnu.

Sur le fond, votre collaborateur commet une pathétique confusion entre islam et islamisme.

Avant le 11 septembre, je stigmatisais déjà les dangers du second issu d'une lecture et d'une pratique regrettables du premier. Mes thèses n'ont été démenties ni par le 11 septembre ni par les attentats antijuifs en France...

C'est sans doute précisément le fait que mes thèses aient été validées aussi violemment qui m'a valu ce surcroît d'intérêt des médias.

2. Contrairement à vos affirmations, je ne me suis jamais trouvé en Italie avec Claudio Mutti, éditeur de l'ignoble Protocole des Sages de Sion, que je dénonçais ouvertement dans mes deux livres comme un des islamistes les plus radicaux...3. Je n'ai jamais été et je ne suis pas d'extrême droite ni de la nouvelle droite, que je combats dans tous mes écrits et qui, comme certains cercles extrémistes de la gauche antisioniste et antisémite, me vouent une haine symétrique dans nombre de leurs parutions.

Please reload

A la une

Alexandre del Valle sur BFM TV : gilets jaunes et crise franco-italienne, deux poids deux mesures du gouvernement français

February 9, 2019

1/4
Please reload